Vous êtes ici :
>>
Les actualités AchatVille

Les consommateurs à la loupe

Toutes les actualités

Le 05 avril 2013

Achat en ligne ou en magasin ? Afin de mieux connaitre vos clients, nous vous proposons de découvrir les différentes classifications des consommateurs de 2012.

Une récente étude de l’institut Ginger nous révèle trois typologies biens distinctes de consommateurs français.A savoir que l’enquête porte sur les secteurs de consommation suivants : la mode et le prêt-à-porter, la maison et la décoration, les nouvelles technologies, les cosmétiques et l’univers du jardinage-bricolage.

Les adeptes du commerce physique : 45 %

Parmi les consommateurs qui préfèrent faire leurs achats en magasin, on distingue deux catégories :

  • Avec une part de 24%, les acheteurs « shopper utilitaires » correspondent à des foyers assez modestes et âgés de 50 ans et plus. Ils préfèrent acheter en magasin car il les rassure et leur permet de voir et de toucher les produits.
  • Les acheteurs « store addicts » (21%) représentent une cible plutôt jeune et souvent sans enfant qui apprécie et valorise l’achat en magasin, considéré comme une activité en soi et un rituel apprécié.

Les fans d’achat en ligne : 38%

Parmi ces clients qui préfèrent l’achat en ligne, on relève deux groupes différents mais avec un point commun : ils apprécient peu faire leurs achats en magasins car ce n’est pas source de plaisir ni de gain de temps.

  • Les consommateurs « sofa shoppers » (19%) évoquent une clientèle traditionnelle de l’achat à distance. Il s’agit d’une cible assez féminine et de CSP moyenne.
  • Avec une part identique de 19%, les consommateurs « full web shoppers » sont des foyers de CSP intermédiaire, avec enfants, qui souhaitent rationaliser et rendre leurs achats plus faciles.

Les consommateurs multicanaux : 17%

Parmi les consommateurs qui utilisent différents canaux d'achats, on remarque :

  • Les clients « good deal hunter » (7%) sont des foyers avec enfants de CSP moyenne amateurs de marque et d’expérience shopping. Ils cherchent à concilier maitrise de leur budget avec leur goût pour les achats, par la multiplication des bonnes occasions, en magasin et en ligne.
  • Les “whealthy shopper” (10%) appartiennent à la tranche la plus aisée de la population française (CSP+) qui consomme volontiers et aisément. La multiplication des canaux d’achat est une conséquence naturelle de ce mode de vie de foyers de cadres avec enfants, vivant souvent en milieu urbain.


Cette étude montre que le commerce de demain sera composé à la fois de magasins physiques et virtuels, connectés entre eux, et sur l’extérieur, créant ainsi une proximité nouvelle avec les consommateurs.

Haut de page

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

CONTACTEZ L'ÉQUIPE ACHATVILLE

Vous voulez nous contacter ? Veuillez remplir notre formulaire de contact

SUIVEZ-NOUS

  • facebook
  • twitter
  • google+